Back
Style

Comment prendre soin de votre veste de tailleur?

zoom image

Dès le début, avec elle, ce fut un coup de cœur. Vous ne pouvez plus vous en séparer. Votre veste est devenue une des pièces emblématiques de votre garde-robe et l’idée qu’elle puisse s’abîmer vous réveille la nuit (ou presque).

Voici quelques conseils pour la chouchouter et la garder longtemps.

Jamais sans mon cintre!

Le soin d’une veste, c’est du H24! Elle a besoin d’une attention constante et ne supporte pas le laisser-aller.

  • Ne mettez rien dans les poches. Portefeuilles, smartphone ou clés vont déformer les poches plaquées de votre veste, en plus avouez que ce n’est pas très esthétique!
  • En rentrant, accrochez votre veste sur un cintre. Ne l’abandonnez pas nonchalamment sur une chaise ou sur le canapé. C’est le meilleur moyen de la retrouver froissée… et pleine de poils de chat!
  • Attention aux taches et aux odeurs. Quand vous vous parfumez le cou, visez juste! La soie de la doublure déteste les pschitts de parfum et les taches sont difficiles à enlever. Fuyez également les lieux enfumés ou les endroits qui sentent fort la nourriture, tout particulièrement la friture qui imprègne les tissus – ça tombe bien, vous aviez l’intention de tirer une croix sur les fast-food!
  • Un petit truc quand même contre les odeurs: vaporisez un mélange à base d’un 1/3 de vodka et d’2/3 d’eau. Inédit mais efficace!
  • Lorsque vous voyagez (et comme vous ne partiriez pas sans votre veste chérie!) , pensez à la glisser dans une housse de protection.
  • Brossez régulièrement votre veste pour retirer cheveux et poussières qui se sont déposés dessus. Oubliez les rouleaux adhésifs et optez pour une brosse douce en velours ou avec des poils en fibres de soie.
  • Aérez votre veste. En rentrant de soirée, donnez à votre veste un petit coup de frais pendant que vous vous dégrisez. Faites lui « prendre l’air » quelques minutes devant une fenêtre ouverte, à l’abri de la pluie, sur une terrasse ou un balcon. Laissez-la la nuit sur un valet ou un cintre avant de le ranger dans votre armoire.

Attention aux mites!

Durant l’été, vous allez peut-être laisser votre veste prendre quelques vacances et la ranger dans votre penderie.

Seulement les mites, elles, ne prennent pas de congés et seront ravie de venir grignoter vos vêtements, laissant quelques trous disgracieux au passage.

Avant tout, jouez la carte de la prévention:

  • Nettoyer régulièrement vos placards et aérez-les régulièrement
  • Pensez à colmater toute fissure ou fente dans les cloisons, et à bien nettoyer les espaces cachés ou intermédiaires, tels que les doubles cloisons, faux planchers ou faux plafonds.
  • Utilisez des housses de protection et ne rangez que du linge propre dans vos placards
  • Placez des bouquets secs d’aspérule odorante, une fleur blanche des sous-bois qui dégage une odeur de foin coupé et fait fuir les mites

Avant un départ en vacances ou si les mites sont déjà à l’œuvre, vous pouvez utiliser des produits naturels pour déloger les bestioles:

  • Des sachets de lavande ou de laurier sauce ou du thym séché réparti dans des petites coupelles
  • Des marrons récupérés dans les bois à l’automne
  • Une orange piquée de clous de girofle
  • De l’huile essentielle d’écorce de cèdre ou encore, selon vos préférences olfactives, de l’huile essentielle de menthe ou d’eucalyptus – quelques gouttes sur des galets poreux suffisent.

Oops, une tâche

Une soirée un peu (beaucoup) arrosée et c’est le drame! Un verre renversé et une jolie tâche sur votre veste adorée.

Pas question d’appliquer les recettes de grand-mère, gros sel ou autre vinaigre, qui bien trop agressifs risquent d’aggraver les dégâts.

Pas question non plus de mettre votre veste au lave-linge. La mention “nettoyage à sec” n’est pas négociable!

Il va falloir vous séparer de votre veste et la confier aux bons soins du blanchisseur.

Le nettoyage à sec n’a de “sec” que le nom car, en fait, les vêtements et textiles sont trempés dans des bains de solvants autres que l’eau. Ils sont ensuite essorés et séchés, ce qui entraîne l’évaporation du solvant. La plupart du temps, le nettoyage à sec est réalisé avec des hydrocarbures chlorées, dont le plus connu est le perchloroéthylène.

Le perchlo, décrié car considéré comme peu écologique mais il est employé dans près de 90% des pressings et reste le composant le plus efficace.

Le Kwil, l’aquanettoyage ou le nettoyage au silicone liquide sont d’autres options plus “safe” pour la santé et pour la planète mais sont moins efficaces et sans doute à réserver aux nettoyages d’entretien – ou opérations “coup de propre” et non en cas d’”urgence”

À vous de faire votre choix parmi ces différentes alternatives.

En rentrant du pressing, sortez votre veste du sac en plastique: il dégage généralement une odeur de plastique et ne laisse pas votre veste s’aérer correctement.

Tout ça semble un peu contraignant mais ça vaut vraiment la peine pour garder votre veste en pleine forme, le plus longtemps possible… surtout si, vous aussi, vous avez adopté la tendance Lagom

Vous aimerez aussi:

Mode, 10 règles à transgresser d’urgence

La personnalisation, un moyen de se démarquer !

Comment créer une veste personnalisée en ligne?

Nos 10 lieux parisiens préférés et les vestes à porter pour y aller

Bienvenue dans la communauté de
The Women Republic
Rejoignez-nous et soyez informé(e) des nouveautés, des inspirations et looks de saison, des rendez-vous et apéros et des prix doux exclusifs.
Nous prenons votre vie privé très au sérieux. En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tous moments à travers les liens de désinscription.

Pin It on Pinterest